Période de métamorphose physique et psychologique de votre enfant, l’adolescence est avant tout un phénomène naturel. Généralement situé entre 13 et 18 ans, c’est une période de bouleversements majeurs dans la vie de l’enfant. Tétons douloureux, pilosité, mue de la voie pour les garçons d’une part; Hanches, poitrine et pilosité chez les filles d’autre part, cette période est également caractérisée par un changement de personnalité.

Devenir adulte et apprendre à gérer son émotivité, ses désirs, particulièrement sexuels, son impulsivité, sa volonté d’indépendance et aussi des contradictions sont autant d’épreuves auxquelles font face de manière inconsciente les adolescents tout en essayant d’apporter une solution à leur manière.

Pour cela, comment gérer les débordements caractériels d’un adolescent un peu rebelle? Telle est la question à laquelle nous essayerons de répondre. À cet effet, nous avons recueilli 9 astuces efficaces dans la gestion d’une crise d’ado.

1- Savoir définir des limites claires

La période d’adolescence étant une période de grande angoisse pour l’enfant d’hier qui doit désormais apprendre à gérer lui-même certaines responsabilités, l’adolescent a besoin de s’assurer que ses parents tiennent encore à lui. Pour cela, il a besoin de les titiller afin de les faire réagir devant certaines situations, de les provoquer pour vérifier leurs limites.
Cependant, vous ne pouvez pas permettre à votre enfant de tout se permettre. il vous revient de définir certaines limites à ne pas franchir, que cela soit au niveau des actes que des paroles. Apportez-lui une réaction ferme quand cela vaut la peine et définissez ainsi la ligne rouge à ne pas franchir.

2- Apprendre à l’écouter sans perdre votre fermeté

Votre enfant vous importune fortement? Il est important de maintenir une certaine fermeté malgré les protestations et l’aigreur qu’il peut manifester, d’adopter fermement une position cohérente.

Cependant il est également important de ne pas fermer toutes les portes. Vous devez savoir l’écouter et lui donner la possibilité de développer ses arguments, même si vous ne serez pas d’accord avec lui.

3- Apprendre à relativiser

Tout comme le petit bébé qui au cours de sa croissance essaye de tout tester autour de lui, la période d’adolescence est également une période où le jeune essaye de tout tester. Fixer les interdits, à savoir : ne bois pas, ne fume pas, ne rentre pas tard sont généralement des options qu’utilisent les parents pour se rassurer. Cependant, tous ces interdits finissent par être transgressés.

Autant le savoir, afin de ne pas piquer une crise lorsque vous découvrirez le forfait. Car étant dans une période où ils essayent tout, les adolescents sont généralement attirés par l’interdit.

4- Apprenez parfois à vous retirer

Au cas où vous êtes agressés, apprenez également à vous retirer. En effet, il n’y a pas de honte à le faire. De plus, votre retrait pourra perdre votre ado et faire échouer son plan au cas où il désirait transmettre un message.

Avoir une attitude inhabituellement imprévisible étant important dans ce genre de cas, vous retirer pourra susciter des interrogations en face, ce qui est important dans ce genre de situation.

5- Respectez l’intimité de votre ado

Il est vrai qu’en tant que parent, vous devez être ferme, fixer des limites et des règles. Mais une exagération peut conduire à une crise plus aiguë. Vous devez donc éviter de franchir certaines limites. À cet effet, les sujets concernant la sexualité et l’amour sont assez délicats.

Ce sont des domaines à aborder avec beaucoup de tact pour non seulement éviter d’amener votre ado à s’enfermer sur lui, mais aussi à se rebeller contre vos règles, conseils et remarques. Prendre également un rendez-vous de force chez le gynécologue n’est pas également conseillé dans ce type de situation.

6- Acceptez de ne pas être à la mode

Les adolescents ont pour habitude de narguer leurs parents en mettant en avant leurs défauts. Leurs moindres erreurs sont directement brandies avec moquerie. Ce qui est souvent difficile à accepter, surtout venant de celle ou de celui qui vous considérait il n’y a pas longtemps comme la plus belle des mamans du monde.

L’adolescence a tout changé. Acceptez dans ce cas de ne pas partager ses opinions et par conséquent de ne pas être à la mode. Cela lui fera du bien.

7- Apprenez à être patient et cohérent dans vos échanges avec lui

La poussée des hormones amène l’adolescent à formuler des demandes parfois contradictoires. À cet effet, vous devez apprendre à le comprendre tout en respectant son mystère, à vous occuper de lui sans le surveiller, bien que cela puisse paraître irréalisable.

C’est pour cette raison que vous avez besoin d’être assez cohérent dans vos relations avec lui. Essayez de manifester de la patience tout en évitant d’être laxiste, afin de ne pas l’amener à perdre ses repères.

8- Savoir partager certaines de vos difficultés avec lui

Bien qu’il ne puisse pas trop donner cette impression, votre ado a besoin de référence. Il peut arriver qu’il vous traite de vieux ou vieille, cependant, quoiqu’il soit difficile pour lui de l’avouer, il a de l’amour pour vous et vous êtes son principal repère.

Apprenez aussi à lui parler de certains de vos soucis, de lui expliquer les difficultés que vous traversez et auxquels vous devez ajouter ses crises. Il ne restera pas insensible à cette demande d’affectivité et cela pourra l’aider à mieux comprendre la vie d’adulte.

9-Apprenez à proposer des alternatives à ses demandes

Les crises de colère naissant aussi des demandes non satisfaites. Apprenez à les désamorcer en proposant des alternatives si la demande ne peut pas être satisfaite à l’immédiat.

Ainsi, ne proposez pas à votre ado un gâteau s’il vous demande un ordinateur portable. Au cas où il menace d’arrêter de respirer si vous ne lui achetez pas son ordinateur dans les minutes qui suivent, au lieu d’entrer dans des tiraillements avec lui, il serait préférable de lui proposer de lui en acheter lors de la prochaine rentrée ou encore lors de son prochain anniversaire, le temps pour vous de faire des économies pour cela.

Cette liste étant non exhaustive, il existe une multitude d’astuces utiles pour faire face à une crise d’ado. Cependant, au cas où vous désirez un changement rapide chez votre enfant, faites appel à nos éducateurs maintenant.
Avec 100% de réussite de toutes nos prises en charge, nous vous garantissons les premiers résultats au bout de 15 jours pour tous vos problèmes de jeune en difficulté.

RETOURNER SUR LA PAGE DE BLOGUE

Période de métamorphose physique et psychologique de votre enfant, l’adolescence est avant tout un phénomène naturel. Généralement situé entre 13 et 18 ans, c’est une période de bouleversements majeurs dans la vie de l’enfant. Tétons douloureux, pilosité, mue de la voie pour les garçons d’une part; Hanches, poitrine et pilosité chez les filles d’autre part, cette période est également caractérisée par un changement de personnalité.

Devenir adulte et apprendre à gérer son émotivité, ses désirs, particulièrement sexuels, son impulsivité, sa volonté d’indépendance et aussi des contradictions sont autant d’épreuves auxquelles font face de manière inconsciente les adolescents tout en essayant d’apporter une solution à leur manière.

Pour cela, comment gérer les débordements caractériels d’un adolescent un peu rebelle? Telle est la question à laquelle nous essayerons de répondre. À cet effet, nous avons recueilli 9 astuces efficaces dans la gestion d’une crise d’ado.

1- Savoir définir des limites claires

La période d’adolescence étant une période de grande angoisse pour l’enfant d’hier qui doit désormais apprendre à gérer lui-même certaines responsabilités, l’adolescent a besoin de s’assurer que ses parents tiennent encore à lui. Pour cela, il a besoin de les titiller afin de les faire réagir devant certaines situations, de les provoquer pour vérifier leurs limites.
Cependant, vous ne pouvez pas permettre à votre enfant de tout se permettre. il vous revient de définir certaines limites à ne pas franchir, que cela soit au niveau des actes que des paroles. Apportez-lui une réaction ferme quand cela vaut la peine et définissez ainsi la ligne rouge à ne pas franchir.

2- Apprendre à l’écouter sans perdre votre fermeté

Votre enfant vous importune fortement? Il est important de maintenir une certaine fermeté malgré les protestations et l’aigreur qu’il peut manifester, d’adopter fermement une position cohérente.

Cependant il est également important de ne pas fermer toutes les portes. Vous devez savoir l’écouter et lui donner la possibilité de développer ses arguments, même si vous ne serez pas d’accord avec lui.

3- Apprendre à relativiser

Tout comme le petit bébé qui au cours de sa croissance essaye de tout tester autour de lui, la période d’adolescence est également une période où le jeune essaye de tout tester. Fixer les interdits, à savoir : ne bois pas, ne fume pas, ne rentre pas tard sont généralement des options qu’utilisent les parents pour se rassurer. Cependant, tous ces interdits finissent par être transgressés.

Autant le savoir, afin de ne pas piquer une crise lorsque vous découvrirez le forfait. Car étant dans une période où ils essayent tout, les adolescents sont généralement attirés par l’interdit.

4- Apprenez parfois à vous retirer

Au cas où vous êtes agressés, apprenez également à vous retirer. En effet, il n’y a pas de honte à le faire. De plus, votre retrait pourra perdre votre ado et faire échouer son plan au cas où il désirait transmettre un message.

Avoir une attitude inhabituellement imprévisible étant important dans ce genre de cas, vous retirer pourra susciter des interrogations en face, ce qui est important dans ce genre de situation.

5- Respectez l’intimité de votre ado

Il est vrai qu’en tant que parent, vous devez être ferme, fixer des limites et des règles. Mais une exagération peut conduire à une crise plus aiguë. Vous devez donc éviter de franchir certaines limites. À cet effet, les sujets concernant la sexualité et l’amour sont assez délicats.

Ce sont des domaines à aborder avec beaucoup de tact pour non seulement éviter d’amener votre ado à s’enfermer sur lui, mais aussi à se rebeller contre vos règles, conseils et remarques. Prendre également un rendez-vous de force chez le gynécologue n’est pas également conseillé dans ce type de situation.

6- Acceptez de ne pas être à la mode

Les adolescents ont pour habitude de narguer leurs parents en mettant en avant leurs défauts. Leurs moindres erreurs sont directement brandies avec moquerie. Ce qui est souvent difficile à accepter, surtout venant de celle ou de celui qui vous considérait il n’y a pas longtemps comme la plus belle des mamans du monde.

L’adolescence a tout changé. Acceptez dans ce cas de ne pas partager ses opinions et par conséquent de ne pas être à la mode. Cela lui fera du bien.

7- Apprenez à être patient et cohérent dans vos échanges avec lui

La poussée des hormones amène l’adolescent à formuler des demandes parfois contradictoires. À cet effet, vous devez apprendre à le comprendre tout en respectant son mystère, à vous occuper de lui sans le surveiller, bien que cela puisse paraître irréalisable.

C’est pour cette raison que vous avez besoin d’être assez cohérent dans vos relations avec lui. Essayez de manifester de la patience tout en évitant d’être laxiste, afin de ne pas l’amener à perdre ses repères.

8- Savoir partager certaines de vos difficultés avec lui

Bien qu’il ne puisse pas trop donner cette impression, votre ado a besoin de référence. Il peut arriver qu’il vous traite de vieux ou vieille, cependant, quoiqu’il soit difficile pour lui de l’avouer, il a de l’amour pour vous et vous êtes son principal repère.

Apprenez aussi à lui parler de certains de vos soucis, de lui expliquer les difficultés que vous traversez et auxquels vous devez ajouter ses crises. Il ne restera pas insensible à cette demande d’affectivité et cela pourra l’aider à mieux comprendre la vie d’adulte.

9-Apprenez à proposer des alternatives à ses demandes

Les crises de colère naissant aussi des demandes non satisfaites. Apprenez à les désamorcer en proposant des alternatives si la demande ne peut pas être satisfaite à l’immédiat.

Ainsi, ne proposez pas à votre ado un gâteau s’il vous demande un ordinateur portable. Au cas où il menace d’arrêter de respirer si vous ne lui achetez pas son ordinateur dans les minutes qui suivent, au lieu d’entrer dans des tiraillements avec lui, il serait préférable de lui proposer de lui en acheter lors de la prochaine rentrée ou encore lors de son prochain anniversaire, le temps pour vous de faire des économies pour cela.

Cette liste étant non exhaustive, il existe une multitude d’astuces utiles pour faire face à une crise d’ado. Cependant, au cas où vous désirez un changement rapide chez votre enfant, faites appel à nos éducateurs maintenant.
Avec 100% de réussite de toutes nos prises en charge, nous vous garantissons les premiers résultats au bout de 15 jours pour tous vos problèmes de jeune en difficulté.

RETOURNER SUR LA PAGE DE BLOGUE